Aller au contenu principal

Ours Baribal

Ursus americanus

Répartition dans le monde

ours baribal map

Galerie photos

Statut de conservation

Cette espèce participe au programme d’élevage Européen.

LC : Préoccupation mineure

Description

Mammifères

La famille des ursidés, dont l'ours baribal fait partie, sont des plantigrades trapus possédant de longues griffes non rétractiles.

Fiche information

30 ans
1,4 -2 m au garrot pour le mâle / 1,2 -1,6 m au garrot pour la femelle
Entre 50 et 400 kg pour les mâles; entre 40 et 240 kg pour les femelles
Solitaire
Omnivore
forêts denses de feuillus ou de conifères et broussailles
Juin à mi-juillet
2 et 9 ans chez les femelles et entre 3 et 4 ans chez les mâles
7 mois et demi

Particularité

Caractéristiques morphologiques

Hauteur au garrot : 1,4 à 2 m pour les mâles et 1,2 à 1,6 m pour les femelles.

Poids : entre 115 et 300 kg pour les mâles et entre 40 et 180 kg pour les femelles.

Les ours baribals présentent un pelage noir avec un museau plutôt beige, surtout dans l'est de l'Amérique du Nord. Les populations de l'ouest ont une fourrure un petit peu plus claire et certaines populations d'Alaska sont même blanc-crème. Les ours baribals, comme tous les ursidés ont de longues griffes non rétractiles.

Répartition géographique

L'ours baribal se trouve au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Bien que sa répartition géographique ait considérablement baissé au cours du temps, il reste relativement répandu.

Habitat

Les ours baribals se trouvent à des altitudes comprises entre 900 et 3000m, ils affectionnent plus particulièrement les terrains accidentés difficile d’accès présentant une végétation basse très fournie. Leur habitat de prédilection se compose de maquis, de forêts de genévriers et de pins. Toutefois ils sortent parfois de ces milieux couverts pour se régaler des figues de barbarie.

Régime alimentaire

Les ours baribals sont des omnivores généralistes et opportunistes : ils vont consommer toutes les ressources disponibles dans leur lieu de vie : baies, feuilles, racines, noix, fruits... Contrairement à ce que l'on peut penser leur régime alimentaire ne comporte que très peu de viande, les seuls apports protéiques se trouvant dans les insectes qu'ils ingurgitent en faible quantité. En effet ce ne sont pas des chasseurs actifs, ils vont donc se nourrir de vertébrés uniquement si une bonne opportunité se présente. Les ours baribals ont ainsi une alimentation riche en carbohydrates mais pauvre en graisses et protéines, c'est pourquoi ils ont tendance à s'approcher des habitations afin de trouver ces ressources dans les déchets des humains. Plus un ours aura accès à des aliments riches plus il va grossir et augmenter sa fertilité.

Structure sociale

Les ours baribals sont plutôt solitaires. On peut néanmoins observer des regroupements lorsque la nourriture est très abondante, une hiérarchie sociale peut alors s'installer entre les individus. Les femelles accompagnées de leurs jeunes ont tendance également à s'associer.

Reproduction

Mâles et femelles ne se rencontrent que lors de la saison de reproduction qui a lieu généralement de juin à mi-juillet. Lors de cette période les femelles vont rester en œstrus tant qu'elles ne rencontrent pas de mâles. Les mâles ont un territoire qui comprend celui de plusieurs femelles, ils sont polygames. La maturité sexuelle est atteinte entre 2 et 9 ans chez les femelles et entre 3 et 4 ans chez les mâles qui vont cependant continuer à grandir jusqu'à leurs 12 ans. La gestation est d'environ 7 mois et demi mais l'embryon se développera en seulement 1 mois et demi. En effet l'ovule fécondé ne s'implantera dans l'utérus qu'à la fin de l'automne et la femelle mettra bas à 1 à 5 petits (généralement 2 ou 3) de 200 à 450 grammes lors de l'hivernation. Ces petits vont naitre sourds et aveugles et la mère les allaitera jusqu'à 8 mois environ. Cependant après le sevrage ils vont rester avec la femelle jusqu'à ce que celle-ci rentre de nouveau en œstrus et les chasse de son territoire : les petits ont alors 17 mois.

Protection de l'espèce

Jusqu'au 20ème siècle les ours baribals ont été chassés afin de limiter les dommages qu'ils pouvaient engendrer dans les cultures et les troupeaux. Entre 1902 et 1983 la protection de cet ours s'est faite selon le bon vouloir de chaque région. Ce n'est que plus tard que la chasse a réellement été régulée et contrôlée au niveau juridique. Au Mexique la chasse est maintenant totalement interdite car l'ours y est considéré comme menacé à l'échelle nationale. Il y a ainsi eu de nombreux efforts de conservation notamment grâce au changement de statut de l'ours dans l'esprit des populations humaines qui se rendent compte de l'importance de ce mammifère. Au sud des Etats-Unis des efforts ont également été consentis afin de maintenir et surtout faire augmenter la population d'ours. Ainsi de nombreux parcs naturels visent à protéger leur environnement tout en limitant voire même en interdisant la chasse. Ces parcs sont alors devenus des sortes de sanctuaire pour les femelles surtout et ont même permis la recolonisation de certaines régions par l'expansion des individus. Enfin certaines régions ont même fait de la réintroduction d'ours ou de la translocation d'une région à l'autre. Grâce à toutes ces mesures la population d'ours baribals est en augmentation et ne présente pas de risque d'extinction.

Le saviez-vous ?
L'ours baribal comme toutes les autres espèces d'ours hiverne mais n'hiberne pas contrairement à ce que l'on peut penser. En effet contrairement aux animaux hibernant la température du corps de l'ours se maintient toujours à un certain seuil. Son rythme cardiaque est divisé par 2 mais il reste attentif à son environnement ; ainsi si la température extérieure remonte, l'ours peut sortir se prélasser au soleil. Une autre particularité de l'ours est qu'il marche à l'amble, cela signifie qu'il avance la patte avant droite en même temps que la patte arrière droite et inversement avec les pattes à gauche.

Rezoo sociaux

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari

En attendant de pouvoir à nouveau croiser notre élégant paon dans les allées du zoo à pied, nous partageons avec vous ses belles couleurs ! 🌈 #paon #peacock #bird #wildlife #animal #wildanimal #instaanimal #animallover #animalphotography #photography #zoolover #instazoo #zoo #zookeeper #zoothoiry #thoiryzoo #thoiryzoosafari

2316208844383226619_462046019

RDV demain en live à 14h avec les saïmiris, qu'on appelle aussi les singes écureuils ! 🐒 #live #liveinstagram #lezoochezvous #saimiris #singeecureuil #monkey #cutemonkey #cuteanimal #animallover #wildanimal #photography #zoolover #zoo #zoothoiry #thoiryzoo #thoiryzoosafari #wildphotography #wild #🐒

2311867280332865756_462046019

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari ven 29/05/2020 - 17:26

Live #14 Retour sur l'ile des lémuriens - QUIZZ

x1H7uPLTsR4
Thoiry ZooSafari mar 26/05/2020 - 15:35

live #13 rencontre avec le fourmilier géant

NsmWYKQfekk
Thoiry ZooSafari jeu 21/05/2020 - 15:07

live #12 rencontre avec les varans , les chiens des buissons et la volière australienne

-HgdCWbLIr0