Aller au contenu principal

Cobe à croissant

kobus e. ellipsiprymus

Répartition dans le monde

cobe croissant map

Galerie photos

Statut de conservation

Cette espèce participe au programme d’élevage Européen.

LC : Préoccupation mineure

Description

Mammifères

Fiche information

Environ 15 ans
100 - 130 cm au garrot
160 à 240 kilos
Troupeau
Herbivore
A proximité d'un point d'eau
Toute l'année
3 ans pour les femelles et 6 ans pour les mâles
8 mois et demi

Particularité

Caractéristiques morphologiques

  •     Poids : 160 à 240 kilos
  •     Taille : 100 à 130 cm au garrot,177 à 235 cm de long.

La couleur du pelage varie du gris au brun et fonce avec l’âge. Un anneau blanc est dessiné sur leur croupe, autour de la queue, c’est ce dessin qui leur doit leur nom français de Cobe à croissant. Seuls les mâles sont pourvus de cornes incurvées dont la longueur peut atteindre 1m.

Répartition géographique

On trouve le cobe à croissant au sud-est de l’Afrique.

Habitat

Le cobe à croissant vit toujours à proximité de point d’eau, la nourriture y est abondante et en cas de danger il aime s’y réfugier.

Régime alimentaire

Le cobe à croissant se nourrit de plantes herbacées et parfois de feuilles.

Structure sociale

Le cobe à croissant est un animal sédentaire, territorial. Il vit en troupeau regroupant une dizaine d’individus, un mâle dominant entouré de femelles et de leurs jeunes. Contrairement à la plupart des antilopes, le mâle peut tolérer la présence de groupe de célibataires s’ils ne contestent pas son statut de dominant. Ce dernier ne marque d’ailleurs pas son territoire.

Reproduction

La maturité sexuelle du mâle se situe autour de 6 ans, 3 ans chez la femelle. Après une gestation de 8 mois et demi, la femelle s’isole du groupe pour donner naissance à son petit. Ce dernier tient très vite sur ses pattes mais il restera caché pendant au moins deux semaines « au nid », on dit que l’espèce est nidicole. Tapi sans bruit dans les fourrés il se fera le plus discret possible pour ne pas attirer l’attention des prédateurs. Sa mère viendra l’allaiter régulièrement et le déplacera de temps en temps jusqu’à ce qu’il soit suffisamment vigoureux pour suivre le groupe.

Protection de l'espèce

Le Cobe à croissant est actuellement une préoccupation mineure.

Le saviez-vous ?
Il sécrète une huile dans sa peau, qui rend son pelage imperméable à l’eau et lui permet de vivre dans des milieux humides. De plus, cette huile donne mauvais goût à sa viande si la peau n’est pas retirée avec précaution, du coup les prédateurs seraient peu enclins à les chasser.

Rezoo sociaux

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari ven 16/10/2020 - 14:26

Thoiry Lumières Sauvages ✨ Teasing 3ème édition

1ooqA2pY8zM
Thoiry ZooSafari mar 25/08/2020 - 15:36

Dîners Safari à Thoiry avec Kobus Botha

8H7w2Fdb70E
Thoiry ZooSafari mer 05/08/2020 - 16:09

Concert Barry Morre & Yannick Noah au ZooSafari de Thoiry - Juin 2021

5EXfzVnHBf8