Aller au contenu principal

Anaconda vert

Eunectes murinus

Répartition dans le monde

anaconda map

Statut de conservation

Cette espèce participe au programme d’élevage Européen.

NE : Pas évalué

Description

Lézards serpents, poissons et amphibiens

Fiche information

25 ans
150 kg pour une femelle et 100kg pour un mâle
principalement de petits rongeurs, des poissons, des tortues et des oiseaux
la saison des pluies
atteinte en moins d’une année

Particularité

Caractéristiques morphologiques

Chez les anacondas, les femelles adultes sont plus grandes que les mâles. 
Généralement une femelle mesure entre 6 et 8m pour un poids de 150 kg. 
Un mâle peut mesurer entre 3 et 5m pour un poids entre 50 et 100 kg. 

Leur corps est couvert d’écailles. La couleur de l’anaconda est brun olive avec de larges taches noires. Le ventre est blanc avec des petites taches noires rondes sur les flancs. La tête est assez petite par rapport au reste du corps. Les yeux et les narines sont positionnés sur le dessus de la tête, de telle sorte que l’animal peut voir et respirer tout en étant presque totalement immergé dans l’eau.

Répartition géographique

L’aire de répartition de l’anaconda s’étend tout le long de l’Amérique du Sud (régions tropicales) : Venezuela, Colombie, Brésil, Equateur, Bolivie, Pérou, Guyane, Guyana, Suriname, île de la Trinidad.

Habitat

Ce serpent est principalement aquatique. Nous pouvons le rencontrer dans les lacs, les fleuves au cours lent et dans les savanes inondées saisonnièrement. Il se cache généralement dans les marécages ou sur les berges des rivières. Parfois, il peut se mettre dans les arbres au-dessus de l’eau, enroulé autour d’une branche.

Régime alimentaire

Il se nourrit principalement de petits rongeurs, des poissons, des tortues et des oiseaux. Les plus grands anacondas peuvent ingérer des animaux comme des tapirs, des cervidés et même des caïmans. L’anaconda est un animal nocturne est passe la plupart de son temps dans l’eau. C’est un excellent nageur cependant sur la terre il est assez lent. La méthode de chasse de ce serpent est la constriction. Il observe avec patience, reste immobile totalement immergé dans l’eau sauf ses yeux et le bout de son museau. Dès qu’une proie passe à proximité ou s’arrête pour s’abreuver, il bondit et agrippe sa proie avec ses dents et sa mâchoire puissante. Ensuite, il l’entraîne sous l’eau et s’enroule autour d’elle en la serrant de plus en plus à chaque fois qu’elle expire, jusqu’à ce qu’elle étouffe ou se noie. Il l’avalera ensuite en entier, la tête la première, et sans la mâcher. Puis il va digérer pendant 4-5 jours à plusieurs semaines selon la taille de la proie. Pendant cette période il va somnoler, il est donc très vulnérable. Comme tous les serpents, l’anaconda est capable d’engloutir une proie plus large que lui grâce à sa mâchoire inférieure qui se déboite. Il arrive parfois que l’anaconda guette ses proies depuis un arbre au-dessus de l’eau. Une fois la victime repérée et à portée d’attaque, il se laissera tomber sur elle et l’entraînera sous l’eau.

Structure sociale

L’anaconda est un animal solitaire.

Reproduction

La maturité sexuelle est atteinte en moins d’une année. La reproduction a lieu dans l’eau. Lors de la saison des amours, qui se déroule pendant la saison des pluies, les femelles émettent des phéromones pour attirer les mâles. Ils sont souvent plusieurs à convoiter la même femelle. Ils s’enroulent tous autour de cette dernière, formant une « boule de reproduction ». Le groupe peut rester entrelacé ainsi pendant 2-4 semaines. Chaque mâle est en compétition avec les autres car un seul mâle fécondera la femelle. L’anaconda est ovovivipare, ce qui signifie que les œufs se développent et éclosent à l’intérieur de la femelle. Celle-ci met bas entre 20 et 40 petits après une période de gestation de 6-7 mois. Plus une femelle est grande, plus la portée peut être grande, jusqu’à compter 100 petits. Aucun soin parental ne sera donné aux juvéniles.

Protection de l’espèce

Grâce à sa très grande aire de répartition, Eunectes murinus n’est pas une espèce menacée. A part les hommes, les plus gros anacondas et parfois les jaguars et les gros caïmans, les anacondas verts adultes n’ont quasiment pas de prédateurs en raison de leur grande taille. En revanche, les petits constituent des proies faciles tant qu’ils n’ont pas atteint une taille suffisante. On observe donc un très fort taux de mortalité pendant la première année.

Découvrir d'autres Lézards, serpents, poissons et amphibiens

Rezoo sociaux

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari mar 09/07/2019 - 11:58

Présentation Thoiry ZooSafari 2019

5qb6aTIILKc
Thoiry ZooSafari lun 24/06/2019 - 14:31

match 17 juin

oGtsapk2HU8
Thoiry ZooSafari mer 12/06/2019 - 18:28

France vs Norvège : coupe du monde féminine 2019

caH41ES1dn4