Tapir Terrestre

Parc à pied
Les animaux du parc à pied...
Tapir
Galerie :  
Tapir
Tapir
Tapir
Tapir
Tapir
Tapir
En détail
Classe :  
mammifères
Ordre :  
Perissodactyla
Famille :  
Tapiridés
Origine :  
Amérique du sud
Longévité :  
30 ans
Tapir Terrestre
Tapirus terrestris

Mot du soigneur  

A Thoiry nous faisons ce que l’on appel de l’entrainement médical sur plusieurs de nos espèces.

L’entrainement médical nous permet d’accéder à des parties de l’animal sans le stresser et en toute sécurité afin de lui apporter ultérieurement des soins médicaux. Attention cette pratique n’est pas à assimiler à du dressage, nous le faisons vraiment et j’insiste dans un but médical.

Pour le tapir nous utilisons un réflexe naturel de l’animal quand on gratte il se couche.

Ici à Thoiry nous faisons cet entrainement médical avec d’autre espèces comme les éléphants, les varans de Komodo, les rhinocéros….

Classification  

Le tapir appartient à l’ordre des périssodactyles. Ses plus proches cousins vont être le rhinocéros et le cheval. Les périssodactyles ont la particularité d’avoir un nombre impair de doigt aux pattes postérieures. Il existe 5 espèces de tapir : une en Asie (tapir de Malaisie) et les quatre autres en Amérique du sud et centrale dont le tapir terrestre que l’on retrouve principalement au Brésil.

Caractéristiques morphologiques  

-Longueur du corps : 1m50 à 2m

-Hauteur au garrot : 70cm à 1m

-Poids : 150kg à 300 kg

-Caractéristiques :

 Le tapir possède une petite trompe souple et préhensile issue de la fusion du nez et de la lèvre supérieure. Cette trompe lui permet d’attraper les feuilles et écorces composant son alimentation mais aussi de s’immerger à la surface de l’eau en s’en servant comme d’un tuba pour mieux échapper à ses prédateurs.

Son corps est massif et sa peau épaisse. Le tapir est couleur brune plus ou moins foncé selon les individus. Les petits naissent rayés de beige sur un corps brun. Il possède de petites oreilles mobiles à 360°. Il possède une très bonne ouïe ainsi qu’un bon odorat qui compensent sa vision peu développée.

Ses dents sont larges et plates lui permettant d’arracher les feuilles mais aussi de casser les graines les plus résistantes.

Répartition géographique  

On retrouve le tapir terrestre principalement en Amérique du sud notamment au Brésil.

Habitat  

Il est principalement localisé près des cours d’eau dans les forêts tropicales humides et zones marécageuses.

Régime alimentaire  

Strictement végétarien à tendance folivore, le tapir se nourrit de bourgeons, feuilles, écorces, brindilles et plantes aquatiques. Le tapir est appelé « jardinier des forêts ». En effet celui-ci par le biais de ses excréments va permettre la dispersion des graines qu’il a pu consommer. Une fois digérée et rejetée elles permettent une meilleure repousse des arbres.

Structure sociale  

Le tapir est solitaire et de nature discrète. Nocturne et crépusculaire il ne rencontrera ses congénères que lors de la reproduction.

Reproduction  

La reproduction peut avoir lieu toute l’année. La durée de gestation sera d’environ 13mois pour donner naissance à un petit de 6kg environ. La femelle donnera naissance que tous les 2ans et le nouveau-né sera de couleur brun/roux rayé de blond. Il sera dépendant de sa mère jusqu’à ses 10 mois et atteindra la maturité sexuelle à l’âge d’environ 4 ans. 

Protection de l'espèce  

Classé comme « espèce vulnérable » auprès de l’IUCN. Ses prédateurs dans la nature sont le Jaguar, l’Anaconda et même le Puma. Sa principale menace est l’Homme par la destruction de son habitat pour la mise en culture notamment celle du soja mais aussi par l’assèchement des zones humides. Il est chassé pour sa viande et sa peau. Ceci ayant déjà causée la disparition de certaines populations de tapir au Brésil. De par son rôle de jardinier des forêts le tapir joue un rôle fondamentale dans la biodiversité. 

Quelques tribus d'Amérique du Sud tel que les Panoan capturent les progénitures des tapirs pour les apprivoiser, ensuite ces animaux sont engraissés et ils sont utilisés pour leur cuir et leur viande.

La petite histoire  

A Thoiry nous faisons ce que l’on appel de l’entrainement médical sur plusieurs de nos espèces.

L’entrainement médical nous permet d’accéder à des parties de l’animal sans le stresser et en toute sécurité afin de lui apporter ultérieurement des soins médicaux. Attention cette pratique n’est pas à assimiler à du dressage, nous le faisons vraiment et j’insiste dans un but médical.

Pour le tapir nous utilisons un réflexe naturel de l’animal quand on gratte il se couche.

Ici à Thoiry nous faisons cet entrainement médical avec d’autre espèces comme les éléphants, les varans de Komodo, les rhinocéros….

Le saviez-vous ?  

Souvent confondu avec le grand fourmilier le tapir reste néanmoins le plus gros mammifère d’Amérique du sud. Il est l’un des mammifères sur terre à posséder le plus gros pénis par rapport à sa masse corporelle.