Loutre d'Asie

Parc à pied
Les animaux du parc à pied...

Les loutres d'Asie vivent en groupes d’une douzaine d’individus qui vocalisent beaucoup pour communiquer. 

Galerie :  
En détail
Classe :  
mammifères
Ordre :  
Carnivores
Famille :  
Mustélidés
Origine :  
Asie du sud-est
Longévité :  
Jusqu'à 15 ans
Loutre d'Asie
Amblonyx cinerea

Caractéristiques morphologiques  
  • Poids : 4 à 5 kg
  • Taille : 80 cm de long

Son pelage est adapté pour résister aux basses températures des cours d’eau. Cette épaisse fourrure est imperméable, elle est composée de 2 couches de poils. Une couche de poils fins, denses et laineux d’un cm d’épaisseur et par dessus une couche imperméable de poils lisses et brillants sur lequel l’eau glisse comme sur les plumes d’un canard. Elle est équipée de vibrisses lui permettant de sentir les vibrations dans l’eau. Ces performantes moustaches sont une arme efficace pour la pêche.

Répartition géographique  

On retrouve la loutre d’Asie en Asie du Sud-est, en Inde et en Chine

Habitat  

La loutre d’Asie vit dans les eaux peu profondes des ruisseaux et des rivières d’eau douce. Elle construit sa tanière, qu’on appelle une catiche entre les racines des arbres poussant sur les berges

Régime alimentaire  

La loutre d'Asie est un animal carnivore, son repas favoris est le poisson mais elle se nourrit aussi de petits mammifères, d’insectes, de crustacés, de vers ou encore des grenouilles. Il arrive que les loutres s’entraident pour chasser le poisson en le rabattant l’une vers l’autre.

Structure sociale  

Les loutres d’Asie forment un couple monogame au sein duquel la femelle domine. Elles utilisent les glandes situées à la base de leur queue pour marquer la végétation et les rochers. Elles peuvent également déposer des tas d'excréments ou épreintes pour délimiter leur territoire.

Reproduction  

Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de 2-3 ans. Il n’y a pas de période de reproduction et une femelle est fertile tous les 28 jours. Après 60 jours de gestation, la femelle donne naissance à une portée par an de 1 à 6 petits. Les loutrons sont relativement dépendants et passeront les premières semaines de leur vie dans la catiche familiale et n’en sortiront qu’au bout d’une dizaine de semaines.

Protection de l'espèce  

La loutre d'Asie est une espèce protégée, annexe II de la CITES. Elle est considérée en tant qu’espèce « vulnérable ». La loutre d’Asie est principalement menacée par la destruction de son milieu naturel. Les eaux où elle vit sont de plus en plus polluées et les berges où elle construit ses catiches sont aménagées par l’Homme. La disparition de ses proies, la destruction de son habitat et le braconnage ont fait diminuer de 30% les populations lors de ces 30 dernières années.

La petite histoire  

La loutre d’Asie est un mammifère parfaitement adapté à la vie aquatique : sa fourrure est rendue imperméable par une sécrétion huileuse, ses pupilles s’adaptent à la vue aquatique et ses narines se ferment. La durée moyenne d’une plongée est de 30 secondes, mais elles peuvent durer jusqu’à 8 minutes. Elle est la plus petite des sous-espèces de loutre avec ses 80 cm ; loin derrière la loutre géante sud-américaine de 2,4m.

Le saviez-vous ?  

Il existe aussi une loutre en France, la loutre d’Europe. Dans nos régions la loutre n’a qu’un seul ennemi : l’Homme. Heureusement la chasse à la loutre est aujourd’hui interdite en France mais la pollution affaibli les populations et rend cette espèce extrêmement fragile. Les efforts fait par les populations humaines semblent porter leur fruit car le nombre de loutres en France est en augmentation. Cette augmentation est une très bonne nouvelle pour les milieux naturels car la loutre est une bonne indicatrice de la qualité de l’eau des rivières. Lorsqu’elle est observée dans une rivière c’est que le milieu naturel est en bonne santé.