Aller au contenu principal

Hippotrague noir

Hippotragus niger

Répartition dans le monde

hippotrague map

Galerie photos

Vidéo

Statut de conservation

Cette espèce participe au programme d’élevage Européen.

LC : Préoccupation mineure

Description

Mammifères

Les hippotragues noirs font partie de l'ordre des cétartiodactyles et du sous-ordre des artiodactyles c'est-à-dire qu'ils ont un nombre de doigts pairs à leurs sabots. Ils sont de la famille des bovidés comme toutes les antilopes.

Fiche information

Entre 15 et 20 ans en captivité
1.2 - 1.4 m au garrot
220 kg chez les femelles, 240 kg chez les mâles
Troupeaux
Herbivore
Savanes, plaines herbacées et zones boisées composées de feuillus persistants
Entre mai et juin
2 ans et demi
8 à 9 mois

Particularité

Caractéristiques morphologiques

Hauteur au garrot : 1,2 à 1,4 m. Poids : 220 kg chez les femelles, 240 kg chez les mâles. Longueur des cornes : 60 à 100 cm chez les femelles, 80 à 165 cm chez les mâles. Jusqu'à l'âge de 3 ans, mâles et femelles sont assez semblables. Ils présentent ainsi une robe couleur noisette foncée avec certaines parties blanches: le ventre (jusqu'à la zone ano-génitale) et la tête (deux bandes symétriques qui partent des sourcils vers le museau, les joues et la gorge). Par la suite les mâles vont devenir plus foncés jusqu'à avoir un pelage noir. Les hippotragues ont de longues cornes striées plus ou moins incurvées (elles le sont surtout chez les mâles). Ils portent également une petite crinière le long de la colonne vertébrale qui part du haut de la tête jusqu'à la moitié du dos.

Répartition géographique

Les hippotragues noirs vivent dans la partie sud-est de l'Afrique. On les retrouve ainsi dans différents états: Kenya, Tanzanie, Mozambique et Zaïre. On retrouve également une unique population isolée au centre de l'Angola.

Habitat

L'habitat des hippotragues noirs est un mélange de savanes, de plaines herbacées et de zones boisées composées de feuillus persistants. Ils ont tendance à éviter les zones trop découvertes. Leurs zones de pâturage favorites lors de la saison sèche consistent principalement en des prairies facilement inondables qui sont régulièrement brûlées afin de renouveler la végétation.

Régime alimentaire

Les hippotragues noirs se nourrissent presque exclusivement des feuilles présentes sur les herbes hautes. Le seul moment où ils acceptent de brouter les herbes est en pleine saison sèche, lorsque la nourriture se fait rare. Ils restent toujours à proximité des points d'eau jamais à plus de 3 km. Ils ont tendance à mâchouiller des os afin de subvenir à leurs besoins en minéraux non présents dans le sol.

Structure sociale

Les hippotragues noirs vivent en troupeaux d'environ vingt individus, comportant des femelles, leurs jeunes et généralement un seul mâle adulte qui va protéger le territoire. Il arrive que d'autres mâles soient tolérés, mais ils doivent préalablement se soumettre et ne montrer aucun intérêt pour les femelles. Les combats entre mâles peuvent arriver lorsqu'un territoire est convoité par plusieurs groupes: les mâles se mettent alors sur leurs genoux, tête baissée pour pouvoir se donner des coups de cornes. En revanche ces combats sont rarement mortels.

Reproduction

Chez les femelles la maturité sexuelle est atteinte à l'âge de 2 ans et demi. Elles forment alors des groupes avec une hiérarchie stricte selon l'âge. Les mâles quant à eux sont subordonnés jusqu'à l'âge de trois ou quatre ans, ils seront alors expulsés du groupe, formant ainsi des groupes de jeunes célibataires. Lorsqu'ils seront assez forts, vers l'âge de 5 ans, ils prendront la tête d'un harem de femelles. Leur mission sera alors la protection de ce harem en échange du privilège de s'accoupler entre mai et juin. Généralement les femelles ont un cycle annuel et ne rentrent donc en œstrus qu'une fois par an. Après 8 à 9 mois de gestation c'est-à-dire vers la fin de la saison des pluies où la nourriture est abondante, la femelle donne naissance à un unique petit. Durant la première semaine de vie, le petit reste complètement caché. Ce n'est que lors de la deuxième semaine qu'il peut parfois se joindre au groupe de femelles. Dès ce moment-là le lien mère-jeune ne se voit que lors des tétées (jusqu'à 6 mois) et les petits forment un groupe à part.

Protection de l'espèce

Bien que la population d’hippotragues noirs aient connu une forte diminution, elle est actuellement stable. Les hippotragues ont tout de même disparu de certaines zones qu'ils occupaient initialement. En effet ils ont été l'objet de la sur-chasse et du braconnage, notamment lors des guerres civiles ou en tant que trophée de chasse. La destruction de leur habitat au profit des pâturages et de l'expansion des villes représente également un facteur de risque pour cette espèce. Enfin les hippotragues noirs sont fortement sujets à la malnutrition et aux maladies. Ils ne font pas l'objet de programmes de conservation pour le moment mais de nombreuses populations évoluent dans des réserves. En ce qui concerne les populations captives, elles sont répertoriées en ESB (European StudBook) ce qui permet de contrôler les populations. Ainsi les naissances et morts sont toutes consignées et la généalogie de chaque individu est connue, permettant ainsi d'éviter tout risque de consanguinité au sein des parcs zoologiques.

Le saviez-vous ?
Le régime alimentaire si spécialisé des hippotragues noirs peut s'expliquer par la morphologie particulière de leur mâchoire. Cela pourrait également expliquer la très faible répartition des populations.

Rezoo sociaux

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari ven 16/10/2020 - 14:26

Thoiry Lumières Sauvages ✨ Teasing 3ème édition

1ooqA2pY8zM
Thoiry ZooSafari mar 25/08/2020 - 15:36

Dîners Safari à Thoiry avec Kobus Botha

8H7w2Fdb70E
Thoiry ZooSafari mer 05/08/2020 - 16:09

Concert Barry Morre & Yannick Noah au ZooSafari de Thoiry - Juin 2021

5EXfzVnHBf8