Aller au contenu principal

Gnou à queue blanche

connochaetes gnu

Répartition dans le monde

gnou queue blanche map

Galerie photos

Statut de conservation

Cette espèce participe au programme d’élevage Européen.

LC : Préoccupation mineure

Description

Mammifères

Fiche information

20 à 25 ans
130kg pour les femelles, 160kg les mâles
Végétarien
2 ans chez les femelles, 3 ans chez les mâles
8 mois un petit, parfois 2

Particularité

Caractéristiques morphologiques

  •     Taille : 1m à 1.2m au garrot, 1.7 à 2.2 de long
  •     Queue : 80 à 100cm
  •     Cornes : 50 à 80 cm
  •     Poids : 130kg pour les femelles, 160kg les mâles.

Son pelage est chocolat à noir, il est pourvu d’une crinière et d’une queue blanche. Il est reconnaissable également au toupet de poils présent sur l’arrête du nez. Comme il peut vivre dans des régions froides il mue au printemps pour se débarrasser de son pelage épais de l’hiver. Ses cornes sont courbées vers l’avant contrairement au gnou bleu dont les cornes partent sur les cotés.

Répartition géographique

La pression de la chasse a fait disparaitre l’espèce à l’état sauvage. On la retrouve uniquement  dans des réserves privées en Afrique du Sud. L’espèce a été réintroduite au Zwaziland et au Lesotho dans des zones protégées.

Habitat

Les gnous à queue blanche vivent sur des grandes prairies ou dans des semi-déserts, à proximité de l'eau. Avec leur pelage épais ils peuvent supporter des températures plus basses que leurs cousins les gnous bleus.

Régime alimentaire

Ce végétarien se nourrit d’herbe, de feuilles de buissons et d’arbustes. Ne vivant pas dans des zones trop arides, il peut rester plusieurs jours sans boire.

Structure sociale

Le gnou à queue blanche est plus actif la journée surtout en début de matinée et fin d’après-midi. Ils se reposent aux heures chaudes. Les femelles et les petits vivent en groupe d’une trentaine d’individus. Les mâles reproducteurs défendent farouchement leur territoire tout en gardant un œil sur leur harde. Les mâles célibataires se groupent un troupeau de 10 individus environ. Avant que son aire de répartition ne soit limitée à des parcs nationaux et des réserves, le gnou à queue blanche migrait comme le gnou bleu pour trouver d’autres ressources alimentaires. Par contre il se déplaçait en petit troupeau.

Reproduction

La maturité sexuelle est atteinte vers 2 ans chez les femelles, 3 ans chez les mâles (mais ces derniers vont rarement s’accoupler avant 4 ans les temps de former son propre harem) Après une gestation de 8 mois un petit, parfois 2, verra le jour. Au bout de quelques minutes à peine il sera capable de se tenir debout et suivra sa mère. Les femelles mettent bas à la même période souvent à quelques jours d’intervalle, afin d’augmenter les chances de survie des petits. Ces derniers seront sevrés à l’âge de 9 mois.

Protection de l'espèce

L’IUCN classe le gnou à queue blanche dans la catégorie Préoccupation mineure. On estime que le population en constante augmentation est de 18000 individus aujourd’hui. 80% d’entre eux vivent dans les réserves privées d’Afrique du sud.

Le saviez-vous ?
La légende dit que le gnou aurait été crée par Dieu avec des restes d’animaux qu’il n’aurait pas utilisés : une tête de vache, des cornes de bison et une queue de cheval.

Rezoo sociaux

Parc Zoologique de Thoiry

Parc Zoologique de Thoiry mar 22/05/2018 - 14:23

4 Lionceaux au ZooSafari de Thoiry

blrgT1O7x1Y
Parc Zoologique de Thoiry mer 16/05/2018 - 17:33

Safari Air Park au ZooSafari de Thoiry

FvyZblEHGKE
Parc Zoologique de Thoiry jeu 12/04/2018 - 17:41

Partez à l'aventure au ZooSafari de Thoiry !

YWUoDoVKoio
Parc Zoologique de Thoiry lun 12/03/2018 - 15:08

Happy Thoiry Festival 2 Juin 2018

7NVjI_Ga4bw