Aller au contenu principal

Colombine turvert

Chalcophaps indica

Répartition dans le monde

colombine turvert map

Statut de conservation

Cette espèce participe au programme d’élevage Européen.

LC : Préoccupation mineure

Description

Oiseaux

La Colombine turvert ou Colombe turvert  est une espèce de pigeons de la famille des Columbidae. Ces oiseaux nichent et résident dans les régions tropicales de l'Asie du Sud allant du Pakistan au Sri Lanka et même jusqu'à l'est de l'Indonésie et le nord et l'est de l'Australie.
 

Fiche information

119 à 144 g
Végétarien
Forêt tropicale

Particularité

Morphologie :
Le dos et les ailes sont d'un vert émeraude lumineux. Les plumes de vol et la queue sont noirâtres, et de larges bandes noires et blanches sont visibles sur le bas du dos en vol. La tête et les dessous sont d'un rose vineux sombre devenant grisâtre sur le bas ventre. Les yeux sont brun foncé, le bec rouge vif et les pattes et les pieds roux.
Le mâle a une tache blanche sur le bord des épaules et une couronne grise que n'a pas la femelle. Les femelles ont tendance à avoir une couleur plus brune avec une marque grise sur l'épaule. Les oiseaux immatures ressemblent aux adultes, mais les jeunes femelles ont des festons brun sur le corps et le plumage des ailes.

Répartition géographique :
C'est une espèce commune dans la forêt tropicale dense et humide ainsi que dans les fermes, jardins, mangroves et landes. Son vol est rapide et direct, avec les battements d'ailes réguliers et occasionnellement de rapides battements caractéristiques des pigeons en général. Il vole souvent bas entre les arbres de la forêt dense qu'il préfère, mais quand on le dérange souvent, il préfère se déplacer à pied plutôt que de voler. Il est particulièrement doué pour slalomer entre les arbres. En volant, il expose un dessous des ailes chamois et une couleur marron de ses plumes de vol.
Il vit généralement seul, en couples ou en petits groupes. Il est essentiellement terrestre, souvent à la recherche de fruits tombés sur le sol et passe peu de temps dans les arbres, sauf pour se percher. Il se nourrit de graines et de fruits très variés et est généralement facile à approcher et à apprivoiser.

Régime alimentaire :
Les colombines turvert ont un menu presque exclusivement végétarien. Elles consomment surtout des graines et des fruits, y compris ceux d'espèces introduites comme les Lantanas. Elles ne dédaignent pas les mollusques, les insectes, les larves et les vers de terre. Bien qu'elles ne soient pas très adeptes de cette façon de se nourrir, elles cueillent parfois directement les fruits et les baies sur les branches des buissons et des arbres.

Structure sociale :
Les colombines turvert vivent presque toujours en couples, occasionnellement en solitaire. Exceptionnellement, on les trouve en petites bandes dans les lieux où abondent les fruits tombés. Ces pigeons marchent avec légèreté mais d'une manière très irrégulière sur le plancher des forêts, recherchant des végétaux qui jonchent le sol. Ils se nourrissent le long des chemins forestiers dont ils jaillissent parfois avec des claquements d'ailes secs. Ils traversent en volant les espaces ouverts pour aller d'une parcelle boisée à une autre, laissant une impression de puissance en raison de leur forte poitrine et de leur battements d'ailes profonds. Les colombines turvert sont majoritairement sédentaires mais en certaines régions, elles sont partiellement migratrices ou nomadiques. En Inde, elles sont attirées par les les lumières quand elles se déplacent la nuit. En Nouvelle-Guinée, elles rôdent de façon assez imprévisible à la périphérie des villes et elles sont capables de parcourir d'assez longues distances. 
Le mâle n'effectue pas de vols de parades, il tente plutôt d'attirer une compagne en se tenant sur une branche basse et en adoptant une attitude rythmique et silencieuse, baissant la tête, la poitrine et dressant la queue qu'il maintient fermée. Quand une femelle, vient se percher près de lui, il entre alors en action. Se tenant de façon rigide avec le cou tendu et penché vers l'avant, il fait basculer tout son corps plusieurs fois tandis que la femelle demeure tapie. L'accouplement intervient peu de temps après.

Reproduction : 
L'activité nuptiale se déroule à tous les mois de l'année, mais dans le nord de l'aire, la nidification a lieu principalement de mars à mai alors que dans le sud elle intervient plutôt d'octobre à mars. Le nid est construit avec des brindilles. Généralement, il est très fragile, il est placé dans le feuillage très épais d'un buisson, d'un plante grimpante ou d'un arbre du type pandanus. On peut également le trouver dans un massif de bambou, une fougère arborescente ou dans une touffe d'épiphytes, entre 1 et 11 mètres au-dessus du sol. La femelle y dépose deux œufs lisses de couleur chamois-crème qui sont couvés par les deux parents à tour de rôle pendant environ 14 à 16 jours. Les 2 partenaires unissent leurs efforts pour s'occuper de la nichée.

Protection de l’espèce :
Les colombines turvert sont généralement assez communes, mais elles peuvent être locales surtout dans les régions où elles cohabitent avec les colombines d'Etienne. A Java et à Bali, elles sont devenues assez rares en raison de l'abattage des forêts de plaine. Les populations des îles Ryu Kyu et de Christmas Island souffrent de leur insularité et sont devenues très éparses, moins de 1000 couples. Globalement, la population mondiale, vivant dans un très vaste territoire, n'est pas menacée. L'espèce est classée comme de préoccupation mineure.
 

Rezoo sociaux

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari

Thoiry ZooSafari ven 16/10/2020 - 14:26

Thoiry Lumières Sauvages ✨ Teasing 3ème édition

1ooqA2pY8zM
Thoiry ZooSafari mar 25/08/2020 - 15:36

Dîners Safari à Thoiry avec Kobus Botha

8H7w2Fdb70E
Thoiry ZooSafari mer 05/08/2020 - 16:09

Concert Barry Morre & Yannick Noah au ZooSafari de Thoiry - Juin 2021

5EXfzVnHBf8