L'histoire de Thoiry

L'histoire de Thoiry
Découvrez le passé du Parc et du Château

C’est en 1968 que le comte Paul de La Panouse, héritier du château, décide d’ouvrir sa demeure au public et de créer un parc animalier dans les jardins du Château.

L'HISTOIRE DU ZOO

Après avoir pris le risque d'engager une partie de la fortune familiale dans son projet, le comte de La Panouse dut faire face à l'hostilité farouche de nombreux zoologistes, qui jugèrent l'entreprise insensée. Ouvert au public en 1968, le Parc Animalier de Thoiry révélait une ambition démesurée en s'adossant à un principe révolutionnaire. En effet, ce sont les visiteurs, enfermés dans leur voiture vitres closes, qui circulent au milieu des animaux en liberté. L'homme civilisé est en « cage », prisonnier de sa boîte de métal, tandis que les animaux sauvages semblent déambuler librement. C'est le principe même du zoo qui fut réinventé ! Et il a fait depuis de nombreux émules, notamment les parcs de Sigean (Aude) et de Peaugres (Ardèche) ainsi que, bientôt, les jardins et le bestiaire médiéval du Château du Colombier dans l'Aveyron près de Rodez… tous conçus par le Comte lui-même.

En ambitionnant de créer l'arche de Noé du XXIe siècle, les initiateurs du concept de parc animalier semblent vouloir rappeler que l'homme, chassé du paradis terrestre, a entraîné les animaux dans sa chute et que cette responsabilité lui impose des devoirs envers ces créatures innocentes. Ainsi, le Parc Animalier de Thoiry a été conçu pour sceller une nouvelle alliance entre hommes et bêtes, pour célébrer les vertus écologiques et créer une image vivante du paradis terrestre pour les animaux, nos frères d'infortune. D'ailleurs, chaque fois que l'on regarde un animal, n’a-t-on pas le sentiment qu'un être humain s’y cache et qu'il se moque de nous ?