Pélican blanc

Parc à pied
Les animaux du parc à pied...

C'est une grande espèce de pélican avec une longeur de 160 cm pour une envergure de 280 cm.

Galerie :  
En détail
Classe :  
oiseaux
Ordre :  
Pelecaniforme
Famille :  
Pelecanidé
Origine :  
Afrique et Asie
Pélican blanc
Pelecanus onocrotalus

Caractéristiques morphologiques  

Ce très gros oiseau, d'une envergure de près de 3 mètres, ressemble à son cousin le pélican frisé mais il est différent par son plumage entièrement blanc. Il a de grandes plumes noires visibles uniquement pendant le vol. Sa caractéristique la plus remarquable reste sa poche de peau jaunâtre qu'on retrouve sous le bec. Elle est d'une capacité de treize litres et il peut y stocker jusqu'à 4 kg de poisson. En plus, il possède une paire de pattes palmées rosées à rougeâtres. Pour se différencier des femelles, le mâle a une huppe derrière la tête.

Répartition géographique  

Sa répartition est assez grande, on peut le retrouver dans le sud-est de l'Europe, mais surtout au Proche-Orient, en Asie Centrale et en Afrique Tropicale ou Méridionale. Il est devenu plus rare en Europe.

Habitat  

Le pélican vit dans les lacs bordés d'une épaisse végétation, en particulier les estuaires, les lacs de steppe, les lagunes côtières et les marécages.

Régime alimentaire  

Il se nourrit seulement de poissons, il peut en consommer de 1 à 1.5 kg par jour. Sa technique de pèche est très originale, c’est un adepte de la pèche collective. Contrairement à sa réputation, il ne plonge pas beaucoup. Les petits trouvent le poisson dans la poche et dans la gorge de la femelle. Chaque petit peut consommer jusqu'à 70 kilogrammes de nourriture pendant sa période d'apprentissage.

Reproduction  

Le nid va être placé sur un amas de roseaux, sur un banc de sable ou sur un rocher. Les pélicans nichent en colonie. En Europe, la période de nidification est entre avril et juin. La femelle pond deux oeufs dont l'incubation ne dépasse pas les 35 jours. Nidicoles, les jeunes prennent leur envol au bout de 65-70 jours.

Protection de l'espèce  

La population grecque qui ne dépasse pas une cinquantaine de couples a montré ces dernières années une légère diminution. Les causes sont la disparition des habitats de nidification et d'alimentation. Ces disparitions sont dues à l'assèchement des zones humides pour la mise en culture des terres et l'extraction d'eau. Ils sont aussi gênés par la présence de pesticides et les contaminations aux métaux lourds.

Le saviez-vous ?  

La poche du pélican lui sert aussi de soufflet pour abaisser la température de son corps.