Oryx d'Arabie

Parc à pied
Les animaux du parc à pied...

.

Galerie :  
En détail
Classe :  
mammifères
Ordre :  
Cétartiodactyles
Famille :  
bovidés
Origine :  
Péninsule Arabique
Longévité :  
20 ans en captivité
Oryx d'Arabie
Oryx leucoryx

Classification  

L'oryx d'Arabie est une antilope faisant partie des artiodactyles c'est-à-dire qu'il possède un nombre de doigts pair.

Caractéristiques morphologiques  

Hauteur au garrot : 90 cm à 1,40 mètres
Poids : 100 à 210 kg

Les oryx d'Arabie ont une couleur variant du blanc crème au gris en passant par le brun. Les pattes, la queue et une partie de la tête sont bruns. Ils possèdent une longue queue touffue. Mâles et femelles possèdent des cornes droites pouvant mesurer entre 60 cm et 1,50 m. Elles sont généralement plus longues et plus fines chez les femelles.

Répartition géographique  

Les oryx se trouvent dans toute la péninsule arabique grâce aux réintroductions qui ont été faites. En effet à partir des années 20 la population a fortement baissé à cause de la sur-chasse jusqu'à l'abattage des derniers individus sauvages dans les années 70. Par la suite ils ont été réintroduits dans différents endroits : d'abord en 1982 dans un sanctuaire d’Oman puis en Arabie Saoudite entre 1990 et 1995. D’autres réintroductions ont été faites en Israël en 1997, dans les Émirats Arabes et en Jordanie en 2007 et 2009. D'autres sites de réintroduction ont été proposés comme le Koweït, l'Irak et la Syrie.

Habitat  

Les oryx d'Arabie vivent dans des plaines arides et des déserts. On peut également les trouver sur des collines rocailleuses et dans la brousse. L'habitat type des oryx d'Arabie se compose de plaines rocailleuses et de dépressions présentant une végétation diversifiée d'herbes, de buissons et d'arbres.

Régime alimentaire  

Les oryx d'Arabie se nourrissent de différents types d'herbes et de buissons. Pour assouvir leur besoin en eau, ils peuvent se nourrir de melons ou encore de bulbes ayant une forte teneur en eau.

Structure sociale  

Les oryx d'Arabie sont grégaires c'est-à-dire qu'ils évoluent en groupe mais n'ont pas réellement de structure sociale. Ils forment généralement des groupes de 10 individus (ils peuvent atteindre jusqu’à 100 individus). En captivité les groupes sont généralement composés d'un mâle et d'un harem de femelles avec leur jeune. Les jeunes mâles sont souvent séparés des autres et il n'est pas rare d'observer une hiérarchie se mettre en place après des poursuites et des combats.

Reproduction  

Bien que l’accouplement puisse avoir lieu à tout moment de l’année, la plupart des naissances sont observées entre mai et octobre après une gestation de 8 mois. La femelle donne naissance à un petit qu’elle allaitera pendant 4 mois et demi.

Protection de l'espèce  

L'oryx d'Arabie a été sauvé de l'extinction grâce aux nombreux efforts de réintroduction mis en place à partir des années 80. Ainsi les individus ayant été réintroduits se trouvent presque tous dans des espaces protégés. La chasse est donc strictement interdite et l'oryx est d'ailleurs classé en annexe I de la CITES (tout commerce international de cet animal ou des parties de cet animal est donc interdit). Malgré les nombreuses réintroductions, à ce jour les populations sauvages atteignent tout juste 500 individus. De plus les réintroductions risquent de s'avérer plus difficiles par la suite car les zones potentielles d'accueil se raréfient à cause de la sècheresse et du surpâturage. En attendant de trouver des sites de relâche adéquat, les populations captives continuent d'être très bien contrôlées et surveillées notamment dans les parcs zoologiques (où un registre d'élevage international est tenu) mais aussi dans les collections privées du Qatar. Grâce à cette surveillance la diversité génétique a pu être maintenue.

Le saviez-vous ?  

L'oryx d'Arabie est une espèce assez méfiante, elle est ainsi toujours en alerte et a une vue très aiguisée. Dés que l'oryx se sent menacé, il va pencher la tête en avant afin de pointer ses cornes pointues vers son adversaire.

Vidéo :