Hyène tachetée

Parc à pied
Les animaux du parc à pied...

Grâce à l'extraordinaire puissance de ses mâchoires et de ses sucs digestifs, elle peut broyer et digérer même les os et la peau

L'hyène tachetée présente un pelage couleur sable ponctué de taches noires.
HYÈNE TACHETÉE
Galerie :  
HYÈNE TACHETÉE
HYÈNE TACHETÉE
HYÈNE TACHETÉE
En détail
Classe :  
mammifères
Ordre :  
Carnivores
Famille :  
Hyaenidae
Origine :  
Afrique
Longévité :  
25 ans
Hyène tachetée
Crocuta crocuta

Classification  

La hyène tachetée fait partie de l'ordre des Carnivores, ces derniers se caractérisent par une mâchoire et une dentition adaptée à la chasse. Les hyènes forme à elles seules une famille: celle des hyénidés (Hyaenidae).

Caractéristiques morphologiques  

La hyène tachetée est la plus grande des hyènes. On la distingue de sa cousine la hyène rayée grâce à son pelage plus court de couleur sable et ponctué de tâches noires.

Chez cette espèce, le cou et l'avant de son corps sont très développés alors que l'arrière-train est assez fin. Avec cette morphologie particulière, les membres antérieurs sont donc plus longs que les membres postérieurs.

En moyenne, le poids d'une hyène varie entre 40 et 80 kg, tandis qu'elle peut atteindre 1,60 m de long. Au garrot, les individus font rarement plus d'un mètre de haut. En général, les femelles sont plus massives que les mâles.

La hyène a une excellente vision nocturne, utile pour reconnaître ses congénères

Répartition géographique  

On peut les trouver au sud du Sahara, depuis la Mauritanie jusqu'au Kenya, mais aussi plus au Sud jusqu'au Zimbabwe et à la Namibie.

Par contre, elles ont presque disparu du Bénin et elles ne sont plus du tout présentes en Algérie et au Lesotho.

Habitat  

Les hyènes peuvent vivre dans plusieurs types d'habitats. On les trouve dans les déserts, les plaines, les steppes et les savanes africaines.

Elles vont se regrouper près de points d'eau.

Régime alimentaire  

Carnivore, la hyène peut à la fois se comporter comme un charognard ou comme un prédateur.

La grande majorité de son alimentation est issue des chasses, le reste provient de charognes ou de proies mortes volées à de grandes fauves.

Avec ses mâchoires puissantes, elle peut broyer les os des animaux et les avaler avec le reste de la carcasse. Aujourd'hui, elle est le seul mammifère terrestre en mesure de broyer les os des éléphants.

Excellentes chasseresses, lorsqu'elles se mettent en groupe, elles sont redoutables. Les gnous, les zèbres et les gazelles sont leurs proies principales mais elles peuvent aussi s'attaquer à des tortues, des pythons voire des jeunes rhinocéros, éléphants ou hippopotames.

Structure sociale  

Les hyènes sont les carnivores les plus sociaux. En effet, elles peuvent vivre en groupe contenant plus de 90 individus.

Ces groupes peuvent se scinder en plusieurs sous-clans qui défendront le même territoire.

Leur comportement social est très complexe. A la tête du groupe, on retrouve une femelle. La dominance va se transmettre de génération en génération, ainsi la femelle dominante donnera naissance à la future dominante. Si la première portée est constituée de plusieurs femelles, la future dominante va tuer les autres pour garder son statut hiérarchique.

Quel que soit son âge, les autres membres du clan lui doivent le respect, en lui montrant leurs parties génitales. Très vite, elle va imposer sa dominance aux autres. La femelle dominante ne va pas chasser, elle va récupérer sa part provenant de n'importe quelle proie attrapée par les autres.

Reproduction  

La hyène peut se reproduire toute l'année. Souvent, il y a un pic de naissances à la saison des pluies.

Après une gestation d'environ 110 jours, la femelle met bas dans un terrier ou au milieu de groupe et donne le plus généralement naissance à deux petits. Les femelles ont fréquemment des difficultés à mettre bas à cause de la petite taille de leur bassin. Environ 10% d'entre elles vont mourir lors de la première gestation. Il y a une forte mortalité chez les jeunes car il n'est pas rare que la femelle dominante tue les petits des autres pour protéger les siens.

Le lait donnait aux jeunes est très riche en protéines, ils peuvent donc rester près d'une semaine sans téter.

Les jeunes vont bénéficier de la vigilance de tous les adultes. Ainsi, ils vont les prévenir de la présence de prédateurs.

Le sevrage a lieu au bout de trois mois. Ils atteignent leur maturité sexuelle vers 3 ans. Les mâles vont quitter leur clan de naissance peu de temps après qu'ils soient devenus matures sexuellement.

Protection de l'espèce  

La hyène tachetée n'est pas considérée comme étant une espèce menacée. Elle est classée comme nécessitant une préoccupation mineure par la liste rouge de l'IUCN.

Le saviez-vous ?  

Les ricanements de la hyène permettent de distinguer le rang social de des individus.