Gaur

Parc à pied
Les animaux du parc à pied...

.

Galerie :  
En détail
Classe :  
mammifères
Ordre :  
Cétartiodactyle
Famille :  
Bovidé
Origine :  
Asie du sud-est
Longévité :  
26 ans
Gaur
Bos gaurus

Caractéristiques morphologiques  

Le gaur est le plus grand des bovidés sauvages, avec ses 2,5 à 3,3 m de long et ses 2 m de haut.
Son poids peut aller de 700 à 1000 kg.

On remarque aussi que les mâles sont environ un quart plus grand et plus lourd que les femelles.
Par contre, les deux sexes possèdent des cornes de plus de 60 cm de long. La seule différence existante entre les cornes est qu'elles sont pointées vers le haut chez la femelle et vers l'arrière chez le mâle.

Avec sa robe noire et luisante, il est certainement l'un des bovidés les plus majestueux. Néanmoins, cette couleur n'est pas uniforme, la partie au niveau de la tête est plus claire, elle prend une couleur grise cendrée avec un museau de couleur pâle.
Contrairement à d'autres bovins, il n'a pas une longue fourrure. Le gaur reste l'un des plus grands animaux terrestres. Seul l'éléphant, le rhinocéros, l'hippopotame et la girafe le dépassent.

Répartition géographique  

Le gaur vit dans toute l'Asie du Sud. Les plus grandes populations se retrouvent en Inde, mais aussi au Vietnam, Cambodge, Laos, Chine, Thaïlande et bien d'autres.

Habitat  

Les populations de gaurs se trouvent dans des zones de collines boisées à feuillages persistants ou caduques et dans les forêts de savane. Le gaur va fréquenter de préférence les forêts clairsemées des zones montagneuses. Supportant bien le froid, il peut aller en altitude mais a besoin de l'ombre des arbres pour se protéger du soleil durant les heures les plus chaudes. Il partage son habitat avec des sangliers, des cervidés et des oiseaux.

Régime alimentaire  

Les gaurs sont des bovins et passent une grande partie de la journée à brouter des herbes, des feuilles. Ils ne vont s'interrompre seulement que pour dormir ou ruminer. En dépit de sa taille imposante, c'est un animal qui n'hésite pas à s'aventurer dans les ravins pour trouver sa nourriture.

Structure sociale  

Le bovin vit en petits groupes pour pouvoir se protéger des prédateurs, notamment des tigres. Chaque petit groupe va être composé de femelles avec sa progéniture. Au moment de la reproduction, un mâle va s'ajouter. Cependant, il arrive parfois qu'un mâle décide de rester avec le même groupe toute l'année pour renforcer la protection contre les prédateurs. Pendant la saison sèche, les troupeaux vont se rassembler, rester ensemble jusqu'à l'arrivée de la mousson.

Reproduction  

La période de reproduction a lieu l'été et la naissance des petits au printemps suivant quand l'herbe est la plus abondante. Au moment des chaleurs, les femelles sécrètent une odeur au niveau des parties génitales qui vont alerter les mâles. Ensuite, il s'efforcera d'écarter les autres mâles pour avoir une chance de s'accoupler avec elle. Les affrontements entre mâles sont peu fréquents. La femelle mettra au monde un seul veau. Durant 7 à 12 mois, le petit tètera sa mère plusieurs fois par jour. Au bout de quelques jours, il rejoindra le groupe et il restera sous la surveillance des femelles adultes. Ils vont atteindre leur maturité sexuelle vers l'âge de 2 ou 3 ans. Les mâles quitteront le groupe pour rejoindre une bande de célibataires.

Protection de l'espèce  

Le gaur est considéré comme une espèce menacée, il est inscrit dans la catégorie Vulnérable de la liste rouge de l'IUCN. Certaines populations ont montré un déclin important. La chasse et surtout celle pour récupérer les cornes est une menace sérieuse pour la survie des gaurs. On le chasse aussi pour sa viande. De plus, il va être sujet aux maladies des bovins domestiques, ce qui peut le tuer. En effet, les éleveurs vont parfois laisser le bétail pâturer à proximité des gaurs ce qui les met en danger. Il est protégé dans tous les pays où on peut le retrouver, le commerce est également interdit. De grandes populations captives existent dans les parcs nationaux asiatiques.

Le saviez-vous ?  

Le gaur est essentiellement diurne. Dans certains secteurs, il est devenu nocturne à cause des dégâts causés par l'homme.