Capybara

Parc à pied
Les animaux du parc à pied...

++ Capybara vient du mot "capivara" qui signifie seigneur des plaines dans la langue des indiens Guaranis.

Galerie :  
En détail
Classe :  
mammifères
Ordre :  
Rongeurs
Famille :  
Cavidés
Origine :  
Amérique du sud
Longévité :  
6 ans en moyenne à l'état sauvage, jusqu'à 12 ans en captivité
Capybara
Hydrochaeris Hydrochaeris

Classification  

Les capybaras sont de la famille des cavidés, qui comprennent principalement les rongeurs évoluant en Amérique du sud. Cette famille comprend également les maras (lièvres de Patagonie) et les cochons d'Inde par exemple. Les capybaras font partie de la sous-famille des cavinés, qui ont pour particularité d'avoir des membres et des oreilles courtes et un corps trapu.

Caractéristiques morphologiques  
  • Hauteur au garrot : 60 cm 
  • Longueur du corps : 1,2 m 
  • Poids : 35 à 65 kg 

Les capybaras sont les plus gros rongeurs qui existent. Chez cette espèce, les femelles sont légèrement plus grandes que les mâles. Leur pelage est brun-noisette, sauf sur le ventre où il tourne au beige, et leur museau est parfois plus foncé voire noir chez certains individus. Leur fourrure est drue mais assez fine. Leur corps est allongé, en forme de tonneau. Leurs pattes avant sont légèrement plus courtes que leurs pattes arrière et leurs pieds sont partiellement palmés. Leurs oreilles, yeux et nez sont placés vers le dessus de la tête, leur permettant ainsi une bonne adaptation à la vie semi-aquatique.

Répartition géographique  

La répartition géographique des capybaras est strictement sud-américaine : on le retrouve ainsi au Brésil, en Uruguay, au Vénézuela, en Colombie mais également jusque dans la pampa argentine au sud et les Andes à l'est.

Habitat  

Les capybaras vivent uniquement dans des habitats où l'eau est présente en abondance : principalement prairies inondables, mais également marécages, estuaires, berges, … Tant qu'ils trouvent de quoi brouter et se baigner, les capybaras peuvent se satisfaire de nombreux types d'environnements.

Régime alimentaire  

Les capybaras sont des brouteurs qui se nourrissent principalement d'herbes et de plantes aquatiques. Ils peuvent aussi manger des écorces et des fruits et une de leur particularité est d'être coprophages : ils ingurgitent chaque matin leurs excréments de la veille. Cela l’aide à mieux digérer la cellulose des plantes qu’il ingère pour en extraire le maximum de protéines.

Structure sociale  

Les capybaras vivent généralement en groupes stables de 3 à 30 individus (10 en moyenne) des 2 sexes. On peut observer des regroupements plus importants lors de la saison sèche. La hiérarchie chez les mâles est très marquée et se met en place suite à des poursuites et plus rarement, des combats. Ils possèdent par ailleurs une glande au-dessus du museau qui produit une substance blanche très odorante permettant à chacun de reconnaître le statut des autres. Chaque groupe défend son territoire qui comprend des zones de pâturage et des zones de repos par marquage pendant plusieurs années (jusqu'à 3 ans). L'appartenance à un groupe est très importante chez cette espèce et un individu solitaire rencontrera de grosses difficultés pour trouver des zones de pâturage libres ainsi qu'un partenaire sexuel.

Reproduction  

Les capybaras sont polygames et peuvent s'accoupler avec de nombreux individus au sein de leur groupe. Le mâle dominant tente toujours de s'approprier toutes les femelles mais il n'y parvient jamais vu l'ampleur des groupes. Les femelles semblent accepter de s'accoupler aussi bien avec les dominants que les subordonnés mais les études à ce sujet restent à développer afin d'en connaître plus sur les mœurs de cette espèce. En revanche, on sait que les capybaras peuvent mettre bas tout au long de l'année, bien que les femelles soient en œstrus préférentiellement au début de la saison des pluies. Les mâles suivent alors les femelles, parfois pendant une longue période, jusqu'à ce que celles-ci acceptent la copulation, qui dure à peine quelques secondes et se passe dans l'eau. Il y a ainsi plusieurs copulations et la femelle met bas 5 mois plus tard à 2 à 8 petits. Elle mais aussi les autres femelles du groupe (souvent apparentées), allaite ses petits pendant 3 mois, bien qu'ils commencent à brouter à l'âge d'une semaine seulement. Chaque femelle a une portée par an.

Protection de l'espèce  

Les capybaras ne sont pas menacés, bien que leur population soit à surveiller. En effet, ils sont tout de même sujet à la sur-chasse, principalement pour leur peau mais aussi pour leur viande et certaines populations locales ont totalement disparu.

La petite histoire  

Son nom vient de capivara qui signifie « seigneur des herbes » en indien guaranis. En France on l’appelle parfois cabiai. C’est le plus gros rongeur du monde avec plus de 1 mètre de long. C’est un animal semi-aquatique ainsi il est parfaitement adapté à l’eau. Il possède des pattes palmées, ses oreilles, son nez et ses yeux sont placés sur le dessus de la tête pour qu’il puisse rester aux aguets même lorsqu’il nage. Ses plus grands prédateurs sont le puma et l’anaconda. Ils sont chassés pour leur viande ou leur peau, transformée en cuir. C’est le jour qu’il est le plus actif. On dit qu’il est diurne. Ils vivent en groupe patriarcal, mené par un mâle. Les petits sont parfois laissés aux bons soins d’un adulte pendant que les autres vont paître, se baigner ou se rouler dans la boue. Pendant cette garde une femelle pourra allaiter ses petits ou les petits d’une autre femelle avec indifférence.

Le saviez-vous ?  

La viande de capybara est particulièrement recherchée lors du carême, car elle est autorisée en tant qu'alternative au bœuf et au porc. La communication chez cette espèce est extrêmement développée. En effet, bien que très peu étudiées, il existe de nombreuses vocalisations. Par exemple ils peuvent aboyer lorsqu'un prédateur approche, créant ainsi un mouvement de panique et un plongeon général du groupe. Ils peuvent ensuite rester en apnée au-delà de 5 minutes pour finalement ressortir uniquement leurs yeux et leurs narines.